Réponses d'experts

Sommaire
Lettres
et contrats  
En savoir plus

Expulser un locataire

La procédure d'expulsion d'un locataire.

Lorsqu'un locataire ne respecte pas ses engagements et obligations, un propriétaire a la possibilité de l'obliger à quitter le logement.

En savoir plus : visitez notre site spécialisé Loyer impayé

Trouver un avocat pour vos démarches

Expulser un locataire : résiliation du bail

Obtenir un fonds de solidarité pour le logement

Avant de pouvoir expulser un locataire, le propriétaire doit procéder à la résiliation du bail.

Cette résiliation est possible soit en faisant jouer les clauses résolutoires prévues dans le contrat, soit en demandant la résiliation auprès de la justice.

Clauses résolutoires

Lorsque des clauses résolutoires sont prévues dans le bail, le propriétaire peut les faire jouer pour résilier celui-ci.

Les clauses résolutoires peuvent concerner :

  • le non-paiement du loyer et des charges ;
  • le défaut d'assurance habitation (si le bailleur n'a pas souscrit une assurance pour le compte du locataire comme le prévoit la loi ALUR) ;
  • les troubles de voisinage constatés par une décision de justice ;
  • le non-versement du dépôt de garantie.

Avant de pouvoir résilier de plein droit le bail, le propriétaire doit :

  • envoyer un commandement de payer par huissier ;
  • respecter le délai de régularisation selon la situation.

La résiliation du bail peut ensuite avoir lieu.

Par voie de justice

Le propriétaire peut demander la résiliation du bail lorsque le locataire ne respecte pas ses engagements et obligations.

Il peut soit adresser un congé au locataire avec le motif ou une mise en demeure de respecter ses engagements, soit saisir directement le tribunal.

Le locataire est assigné devant le tribunal d'instance et le juge décide si la gravité des manquements du locataire nécessite la résiliation du bail ou non.

Expulser un locataire : jugement d'expulsion

Lorsque le locataire n'a pas quitté son logement suite à la résiliation du bail, une assignation à comparaître lui est adressée par huissier.

Le tribunal compétent est le tribunal d'instance du lieu où se situe le logement.

Si l'expulsion du locataire est demandée par le propriétaire suite à un non-paiement, l'assignation doit également être transmise au préfet.

Lors de l'audience, le locataire peut choisir de se défendre seul, de se faire assister ou représenter.

Le juge rend sa décision à l'issue de l'audience, et la porte à la connaissance du locataire par huissier.

En savoir plus : faire un procès

Expulser un locataire : déroulement

Si après un jugement d'expulsion le locataire ne part pas de son plein gré, le propriétaire peut alors faire procéder à son expulsion.

L'expulsion ne peut avoir lieu que si :

  • le locataire n'a pas fait appel du jugement ou si le juge a appliqué une exécution provisoire ;
  • les délais pour acquitter la dette ou quitter les lieux ont expiré :
    • délai accordé par le juge ;
    • délai légal de 2 mois ;
    • délai supplémentaire obtenu après décision d'expulsion.

Un commandement de quitter le logement doit être adressé par huissier au locataire, et sert de point de départ pour le délai légal avant l'expulsion de force.

Lorsque le délai légal est passé, l'huissier peut se présenter chez le locataire, en l'ayant informé ou non pour lui demander de quitter les lieux.

Si le locataire ne s'oppose pas, l'expulsion a lieu et l'huissier dresse un procès-verbal.

Par contre, si le locataire s'oppose ou est absent, l'huissier doit demander l'aide des forces de l'ordre pour entrer dans le logement et dresser un procès-verbal de tentative d'expulsion et de demande d'assistance.

Lors de l'expulsion, les meubles du locataire peuvent être :

  • transportés dans un lieu choisi par le locataire à ses frais ;
  • laissés dans le logement ;
  • entreposés dans un lieu approprié.

Consulter un avocat dans votre région

Lorsque le locataire ne fait pas transporter ses meubles, le procès-verbal dresse un inventaire des meubles avec leur éventuelle valeur marchande, et les endroits où ils sont entreposés, avec la possibilité de venir les récupérer dans un délai d'un mois sinon ils sont mis aux enchères ou déclarés abandonnés.

En savoir plus : visitez notre site spécialisé Loyer impayé

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

  • Récupérer un bien immobilier  | FICHE PRATIQUE

    Le contrat de location est établi à l'avantage du locataire afin que ce dernier ne puisse pas être abusé par un propriétaire malveillant. Cette précaution nécessaire peut se retourner contre le propriétaire qui souhaite récupérer un bien immobilier qu'il [...]

  • Locataire : ne pas négliger le procès en cas d'expuls (...)  | Astuce

    L'expulsion est une épreuve difficile à supporter pour un locataire, mais sachez qu'il est dans votre intérêt de recevoir l'huissier et de se présenter au procès. Aides de l'huissier envers le locataire L'huissier prend généralement contact avec le locata [...]

  • Ce que la simplification administrative va changer pour (...)  | ACTU

    Le premier ministre Jean-Marc Ayrault présente cet après-midi, dans le cadre du 3e comité interministériel pour la modernisation de l’action publique, 201 mesures pour transformer l'administration. Elles sont destinées à simplifier la gestion de l’État, [...]

  • Allocations familiales : les raisons de l'indignation  | ACTU

    En ces temps de crise, la proposition du député socialiste, et rapporteur du budget de la sécurité sociale à l'Assemblée, Gérard Bapt, de réduire de moitié les allocations pour les ménages les plus aisés provoque le débat. La proposition de M. Bapt : ell [...]

  • Kit de survie pour régler ses factures  | ACTU

    Toute personne en grande difficulté financière peut bénéficier d'aides pour se maintenir à un niveau de vie raisonnable. Les aides pour l'accès à l'eau courante, l'énergie et le téléphone. Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Ce dispositif est [...]

  • Déclaré mort par erreur, il n'a plus droit à sa retr (...)  | ACTU

    Un coiffeur à la retraite de 65 ans, invalide, a eu la désagréable nouvelle d'apprendre qu'il était mort le 26 septembre 2012 à 7h30. Or s'il se porte encore comme un charme, son humeur n'est pas au beau fixe. Suite à une erreur de la Caisse Primaire d'A [...]

  • Préparer les formalités administratives li (...)  | FICHE PRATIQUE

    Au moment du décès, la famille du défunt se trouve face à un ensemble de démarches administratives à réaliser et de formalités à régler. Pour leur simplifier les choses, vous pouvez préparer les formalités administratives liées à votre décès. Pour facilit [...]

  • Les formalités de vacances à prévoir pour partir tra (...)  | ACTU

    Partir en vacances, cela s'organise un minimum. Choix de la destination, formalités administratives, documents nécessaires, vaccination sont autant de critères à ne pas négliger pour passer des vacances sereines. Voici un pense-bête, pour ne pas s'y prend [...]

 

Bill

Le 02/03/2013

 

0

 

Bonjour,

Il ne s'agit pas dans mon cas d'une expulsion de locataire, mais d'un congé en fin de période de bail (pour habiter moi-même le logement).

Pour respecter les règles, j'ai transmis par huissier à chacun des locataires (mari et femme) signataires du bail, une lettre de congé, et ce, 8 mois avant la fin de la période de bail.

Mais, les locataires absents ou ne voulant pas se montrer lors du passage de l'huissier, celui-ci n'a pas pu leur remettre les lettres en main propre et a déposé un avis de passage.

Je ne suis pas entièrement rassuré et je me demande si ceci constitue une preuve (légale) indiscutable de réception des lettres par les locataires. Je n'ai pas trouvé à ce sujet de réponse tranchée sur le web (ou plutôt j'y ai trouvé des réponses divergentes). Pouvez-vous m'éclairer sur ce sujet ?

Cordialement,

Bill.

 

Poser une question

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Expulser un locataire : formalités d'expulsion d'un locataire

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides